20 novembre 2016
0 messages
Partager

Le Parcours de GuillaumeSORO

Curriculum Vitae

Guillaume Kigbafori Soro est né le 8 mai 1972 à à Kofiplé, sous-préfecture de Diawala, dans le département de Ferkessédougou, dans le nord du pays. Il est Chrétien catholique.

De 1995 à 1998, il est secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d`Ivoire (FESCI) alors qu`il préparait une licence d`anglais à l`Université d`Abidjan.

En 1998, il s`envole pour la Grande-Bretagne puis la France.

Il revient au pays après le coup d`Etat de 1999 et crée le Forum international des étudiants francophones (FIEF) avant de s`allier politiquement au Rassemblement des républicains (RDR) de Alassane Dramane Ouattara.

En 2000, il est colistier de la secrétaire générale du RDR, Mme Henriette Dagri-Diabaté, à Port-Bouët (Abidjan), aux élections législatives qui seront par la suite boycottées par le RDR.

En septembre 2002, il est secrétaire général des Forces nouvelles (FN) qui contrôlent 60 % du territoire national.

Membre du gouvernement de réconciliation nationale de février 2003 à mai 2004, puis de août 2004 à décembre 2005, comme ministre de la Communication dans le gouvernement de Seydou Elimane Diarra.

Le 28 décembre 2005, il est nommé ministre d`Etat chargé du Programme de la Reconstruction et de la Réinsertion dans le gouvernement de Charles Konan Banny.

Guillaume Soro est premier ministre depuis le 29 mars 2007

En décembre 2011 : Soro est élu député de sa région natale de Ferkessédougou (à environ 650 km au nord d’Abidjan)avec le score soviétique, de 98%.
Distinctions et publications

Distinction : Politique nationale : Le Prix du « Fair-play électoral » décerné à Soro en 2011
publications:Pourquoi je suis devenu un rebelle paru en 2005
Tentative d`attentat

Attentat contre Guillaume Soro du 29 juin 2007. Le vendredi 29 juin 2007, Soro échappe à un attentat à la roquette lors de l`atterrissage de l`avion dans lequel il était lors de sa venue à Bouaké. Quatre membres de son équipage sont décédés et plusieurs sont grièvement blessés6.
Premier ministre d`Alassane Ouattara[

Premier ministre d`Alassane Ouattara Le 4 décembre 2010, alors qu`éclate une controverse sur les résultats du deuxième tour de l`élection présidentielle du 28 novembre, Guillaume Soro remet sa démission à Alassane Ouattara qu`il reconnait comme vainqueur légitime du second tour de l`élection. Ce dernier le reconduit dans ses fonctions de Premier ministre. Soro forme alors son nouveau gouvernement le 6 décembre 2010 dans lequel il détient également le portefeuille de la Défense8. Le 8 décembre, Soro accuse Laurent Gbagbo d`être un tricheur et un dictateur. Il demande à la communauté internationale de faire pression pour que Gbagbo quitte le pouvoir. À la suite de la chute de Laurent Gbagbo et de l`arrivée à la présidence de la République d`Alassane Ouattara, Guillaume Soro forme son quatrième gouvernement le 1er juin 2011.
Démission de la primature

Le premier ministre ivoirien, Soro Kigbaforo Guillaume, a affirmé, jeudi 8 mars 2012 , à Abidjan, partir de la primature, "le cœur léger et l’âme en paix", réaffirmant sa disponibilité pour "toute autre mission" que le chef de l’Etat voudra bien lui confier.
Informations supplémentaires

L`ex-Premier ministre ivoirien Guillaume Soro a été élu lundi 12 mars 2012 à Yamoussoukro (centre), sans surprise nouveau président de l`Assemblée nationale avec score de 236 voix sur 249


Autres articles la même rubrique...

Votre message...