9 juillet 2018
Korhogo
0 messages
Partager
Korhogo
Un étudiant assassiné à cause de Guillaume Soro

Le sang a encore coulé en Côte d’Ivoire. Pour avoir voulu participer à une Assemblée générale d’un mouvement politique dénommé le RACI, le jeune étudiant Soro Kognon a été froidement assassiné ce dimanche matin devant la résidence de l’honorable Soro Kanigui, député de Siasso et président de RACI.


Quelles sont les raisons de cet assassinat crapuleux et quels en sont les auteurs ?

Les meurtriers, qui selon plusieurs témoins, sont proches d’un leader politique de la région du Poro, auraient agi de cette façon la plus brutale pour empêcher la tenue d’une Assemblée générale du RACI à Korhogo. Comme les images peuvent le montrer si bien, c’est d’une barbarie impitoyable que les quidams sont sorties de nulle part et ont donné la mort à Soro Kognon, un étudiant, fils de la région, et porté atteinte à l’intégrité physique de plus d’une quinzaine de membres de ce mouvement politique proche de Monsieur Guillaume Soro Président de l’Assemblée nationale.

Selon certains témoignages, un certain Hams proche dudit leader "charismatique" de la région du Poro aurait donné des consignes claires au président du RJR, Coulibaly Gédéon, pour empêcher à Korhogo tout rassemblement ou manifestation émanant d’une association ou d’un mouvement proche de Guillaume Soro.

Au cours d’une conférence de presse tenue ce jour même de l’assassinat de son militant, le député Soro Kanigui a retracé de long en large le fil de l’événement tout en divulguant les commanditaires et les raisons qui pourraient expliquer ce crime politique. C’est sans langue de bois qu’il a livré devant la presse les secrets de l’assassinat, qui est véritablement un grand recul pour la démocratie dans pays.

Le député Soro Kanigui étant un proche de Guillaume Soro, qui n’ayant pas encore fini de pleurer la mort tragique de son collaborateur, décédé par noyade dans l’inondation du mardi 19 juin à Abidjan, est confronté, alors qu’il séjourne actuellement à Québec au Canada dans le cadre de la 44ème Session de l’AFP, à un autre décès tragique d’un membre d’un mouvement de soutien acquis à sa cause, de surcroît étudiant et dans la fleur de l’âge

Louis Konan


Votre message...